Ma routine capillaire naturelle et BIO

Salut tout le monde ! 

11745699_10207359014524177_2907749546689382548_n

Je vous retrouve aujourd’hui car il est temps de parler… cheveux. Depuis plusieurs mois, il me trottait dans la tête de passer au naturel et BIO, et d’oublier silicones et autres cochonneries qui, à la longue, abîment notre masse capillaire. Ayant les cheveux colorés, secs, abîmés et bouclés par dessus le marché (oui, je cumule), les shampoings et autres soins chimiques m’avaient absolument détruit la fibre capillaire. Même l’effet « camouflage » des silicones ne donnait plus rien sur moi. Ces derniers temps, je tente également de transformer ma consommation en mangeant mieux, en consommant mieux et bio, dans la mesure du possible (produits cosmétiques compris) : le passage au naturel pour mes cheveux me semblait donc une étape nécessaire dans cette toute nouvelle démarche.

Voilà donc à quoi ressemble désormais ma routine capillaire, avec un bilan des résultats après environ un mois de passage complet au naturel et au BIO pour ma tignasse, qui avait grandement besoin de changement ! 

*

Huile de coco vierge – BIO PLANETE

Avant chaque shampoing, pour faciliter mon passage au naturel et éviter au maximum la période « cheveux ternes et ultra-secs » dû au fait que nos cheveux se débarrassent des couches de silicones qui les recouvrent, je fais un bain d’huile de coco. C’est l’huile végétale qui pénètre le mieux la fibre capillaire et qui va hydrater et nourrir vos cheveux. J’enduis chacune de mes mèches d’huile avant de regrouper mes cheveux en un gros chignon, puis je passe la nuit avec et les lave le lendemain. Après le shampoing, ils sont bien plus doux et brillants que la veille, mes boucles sont plus souples et mieux dessinées. Un indispensable pour moi ! J’achète mon huile dans ma Biocoop pour environ 5,50€ les 200ml (environ 5 ou 6 bains d’huile pour moi).

11751441_10207359014044165_4451423344148203878_n

*

Shampoing Soin Réparateur – Lavera

Ce shampoing est bio, à moins de 5€, et lave bien les cheveux. Que demande le peuple ? Pour l’effet réparateur, je n’y crois pas vraiment, ce n’est tout simplement pas le rôle d’un shampoing, mais celui là lave bien (deux shampoings pour moi, pour sentir mes cheveux « crisser »), sent bon et mousse relativement bien : même si ce n’est pas la mousse qui nettoie, ça ajoute quand même un plaisir d’utilisation. A ce prix-là, je suis convaincue !

11215783_10207359013324147_7555064694582195821_n

*

Baume Démêlant Douceur – Melvita

Cet après-shampoing a une très bonne compo, et a une odeur agréable qui parfume légèrement vos cheveux. En revanche, je ne suis pas fan de la texture que je trouve très liquide : quand je l’applique, je n’ai pas l’impression qu’elle « accroche » mes cheveux, c’est assez bizarre à expliquer. Malgré tout je pense que ce produit leur fait du bien, puisqu’ils sont relativement bien démêlés et souples en sortant de la douche. Son gros point faible pour moi est sa contenance : les 150ml sont très vite utilisés sur mes cheveux épais, et à 10€ quasiment le tube, je vous laisse imaginer. Plutôt un bon produit donc, mais auquel je vais quand même essayer de trouver un remplaçant !

10592711_10207359012484126_2124656699762665556_n

*

Huile des délices – Sanoflore

Et je termine avec la « touche de finition » ! J’ai opté pour l’huile des délices de Sanoflore, principalement pour le rapport quantité/prix : en ne l’utilisant que sur les cheveux (car il est possible de l’utiliser aussi sur le corps), elle va me durer une éternité, en m’ayant coûté environ 15€. Je l’utilise sur cheveux secs pour atténuer les frisottis. J’adore l’odeur, délicate et qui rappelle l’été, mais je ne suis pas fan de l’effet sur les cheveux, elle les laisse un poil trop brillants pour que ce soit naturel. Malgré tout, ça reste un bon produit, et j’attendrais de le terminer pour tester autre chose puisqu’il fait tout de même l’affaire.

11053357_10207359010604079_4381324160324308265_n

*

Depuis un mois que je suis passée au naturel et que j’ai adopté cette routine, mes cheveux ne se sont jamais aussi bien portés. Il sont toujours abîmés bien sûr (les miracles n’existent pas), mais sont malgré tout en bien meilleur état qu’avant. La période de transition où les cheveux sont ultra secs s’est à peine faite sentir dans la mesure où mes cheveux étaient déjà pourris par les produits chimiques. Leur état s’est très vite amélioré, ils ont retrouvé une certaine douceur, ils commencent à devenir plus brillants qu’avant et surtout mes boucles sont bien mieux dessinées. Cerise sur le gâteau : ils ont poussé deux fois plus vite ce mois-ci qu’ils ne l’avaient jamais fait. Je compte bien continuer dans sur cette voie-là et peaufiner ma routine au fil du temps !

Et vous, votre transition au naturel ? A la prochaine 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s